Taxer la viande pour sauver le climat, bientôt « inévitable »

Pour réduire la consommation de viande, dont l’élevage contribue fortement au réchauffement climatique, une taxe sur la viande pourrait être généralisée d’ici 5 à 10 ans. 

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Taxer la viande pour sauver le climat, cela est « inévitable » pour le think tank britannique Fairr. Pour cause, entre 2000 et 2017, la consommation mondiale de viande a augmenté de 40%. Et elle pourrait augmenter de 75% d’ici à 2050. Le problème, c’est que l’élevage contribue fortement au changement climatique. Il produit en effet 14% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Pour comparaison, c’est autant que l'ensemble du secteur du transport.

Des taxes comportementales

Pour respecter l’Accord de Paris, des taxes sur la viande ont été envisagées en Suède, au Danemark ou en Allemagne. Elles pourraient se généraliser d’ici 5 à 10 ans. Il s’agit de taxes comportementales, c’est-à-dire des taxes sur des produits jugés néfastes pour la santé ou l’environnement, comme c’est déjà le cas pour le tabac, le carbone ou le sucre.

Selon ses défenseurs, cette taxe a un double objectif. D’une part, elle permettrait de réduire la consommation de viande, et d’autre part, cela permettrait des financements pour soigner les maladies liées à la surconsommation de viande. En effet, selon une étude de l’Université d’Oxford, une taxe de 40 % sur le boeuf, de 20% sur les produits laitiers et de 8,5% sur le poulet limiterait considérablement les émissions de CO2 et éviterait 500 000 décès par an.

Toutefois, Katerine Baicker, professeure à Harvard soulignait le 25 avril dernier dans Vice le problème inégalitaire que cette mesure pourrait poser : « Les taxes sur la nourriture peuvent être régressives, étant donné que les revenus les plus bas dépensent une plus grande partie de leur salaire dans la nourriture. »

Taxer la viande pour sauver le climat, bientôt « inévitable »
Taxer la viande pour sauver le climat, bientôt « inévitable » (BRUT)