Sécheresse : les éleveurs espèrent de nouvelles pluies

Publié Mis à jour
Sécheresse : les éleveurs espèrent de nouvelles pluies
franceinfo
Article rédigé par
F. Bouquillat, M. Bessard, R. Augier, E. Urtado - franceinfo
France Télévisions

La pluie tombée dimanche 14 août a soulagé les éleveurs et les agriculteurs, mais n'a pas suffi à recharger les nappes phréatiques. Ils espèrent de nouvelles pluies pour compenser la sécheresse.

À Étang-sur-Arroux (Saône-et-Loire), la pluie n’a fait que passer, dimanche 14 août. Un éleveur est dubitatif. À cause de la sécheresse, son maïs a très peu de grains. Le sorgho, une céréale d’Afrique moins gourmande en eau, mesure la moitié de sa taille normale. "Là, si la pluie venait maintenant, le sorgho pourrait repartir. On a encore espoir par rapport au maïs. Mais il faut qu’il pleuve en conséquence aussi", rapporte Joël Boudot, agriculteur.

Des pluies continues

Mais les pluies d’orages de dimanche 14 août, localisées et souvent violentes, ne suffiront pas, car habituellement, les pluies infiltrent le sol et vont recharger peu à peu les nappes phréatiques. Mais cette année, la canicule a durci la terre et rendu le sol quasiment imperméable. Les eaux de pluie ruissellent à la surface. Il faudrait donc des pluies continues. La canicule de 2003 avait duré 22 jours. Cette année, on en est désormais à plus de 30 jours à la mi-août.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.