Sécheresse : des aides financières aux agriculteurs trop tardives ?

Ce sont désormais 73 départements qui sont soumis à des restrictions d'eau. Parmi eux, certains sont en crise et seuls les usages prioritaires y sont autorisés. Pour venir en aide aux agriculteurs, le ministre de l'Agriculture vient de demander une avance de trésorerie d'un milliard d'euros à la politique agricole commune.

FRANCE 2

Une prairie desséchée, plus aucune vache dans les champs, les éleveurs sont obligés de garder leurs bêtes à l'abri et de ponctionner leurs stocks pour les nourrir. Une situation que le gouvernement dit prendre très au sérieux. "Nous allons demander à l'Union européenne que les avances des primes européennes soient augmentées et arrivent beaucoup plus fort en octobre. (...) C'est un milliard d'euros en plus qu'ils toucheraient", assure Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture. 50% des aides européennes sont versées aux agriculteurs.

Pour le principal syndicat agricole, ce n'est qu'un effet d'annonce

En octobre, le gouvernement va demander à ce que cette part passe à 70%, d'où le milliard d'euros supplémentaire. Pour le principal syndicat agricole, ce n'est qu'un effet d'annonce. "C'est beaucoup de bruit autour de cette mesure alors que c'est une mesure qui n'arrivera qu'en octobre et qui est une mesure qui est faite depuis trois ans. Je voudrais qu'il prenne des décisions sur la gratuité des péages et sur une aide au transport", déplore Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. Autre mesure décidée par le gouvernement, les agriculteurs pourront faucher les jachères dans 33 départements pour nourrir les animaux. Une mesure pour répondre à l'urgence de la situation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique).
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)