Salon de l’Agriculture : qu’est devenue Imminence, l’égérie de l’édition 2019 ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Salon de l’Agriculture : qu’est devenu Imminence, l’égérie de l’édition 2019 ?
France 3
Article rédigé par
Y.Fossurier, B.Théry, J.Vlasseman - France 3
France Télévisions

Alors que le Salon de l’Agriculture n’a pas pu ouvrir en 2021, les équipes de France Télévisions ont rendu visite à Imminence, l’égérie de l’édition 2019, et son éleveur bio du Nord, Gilles Druet.

Parmi les 240 têtes que compte son élevage, Imminence occupe toujours une place à part dans le cœur de Gilles Druet. Il y a deux ans, cette bleue du Nord était l’égérie du Salon de l’Agriculture, à Paris. Une fierté et un moment inoubliable pour cet éleveur bio de Saint-Aubin (Nord), un village de 350 habitants. "Pour l’instant elle est au repos, mais on va la mettre de nouveau à la reproduction pour qu’elle fasse du lait encore plusieurs années j’espère", explique l’éleveur. 

Inquiétudes face au réchauffement climatique

Grâce au Salon de l’Agriculture, Gilles Druet a pu mettre en lumière cette race méconnue. Le lait bio de ses vaches est notamment utilisé pour fabriquer du Maroilles. L’exploitation familiale résiste bien à la crise, mais sa grande inquiétude reste le changement climatique. Ces deux dernières années très sèches l’ont contraint à acheter plus de fourrage pour ses bêtes, un surcoût de 35 000 euros par an. Si cela se reproduit de nouveau, il pourrait être amené à réduire de moitié la taille de son troupeau.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.