Salon de l'agriculture : un événement pour créer des vocations

À l'occasion du Salon de l'agriculture (Paris), le monde agricole entend recruter une jeune main-d'oeuvre, alors que plusieurs dizaines de milliers d'emplois ne sont pas pourvus.

FRANCE 3

Pour les enfants venus visiter le Salon de l'agriculture en son jour d'ouverture, le 22 février, conduire un tracteur est un rêve. Mais de là à en faire leur métier, rien n'est moins sûr. Journées à rallonges pour de faibles salaires, et une image parfois dégradée... Pour les éleveurs, échanger avec le public est nécessaire pour mieux faire connaître les métiers de l'agriculture et donner envie. "Vu comment on est incriminé, plus les années passent, on veut vraiment montrer qu'on travaille bien, intelligemment", explique un éleveur de brebis originaire de l'Oise.

70 000 emplois non pourvus

Selon la FNSEA, il y a aujourd'hui 70 000 emplois qui ne sont pas pourvus dans le monde agricole en France. Alors, au salon un espace entier est réservé aux embauches. "Il y a des stands où on peut avoir des renseignements sur le recrutement et puis après c'est pour rencontrer les entreprises", explique une jeune stagiaire à la recherche d'un travail dans le milieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
À l\'occasion du Salon de l\'agriculture (Paris), le monde agricole entend recruter une jeune main-d\'oeuvre, alors que plusieurs dizaines de milliers d\'emplois ne sont pas pourvus.
À l'occasion du Salon de l'agriculture (Paris), le monde agricole entend recruter une jeune main-d'oeuvre, alors que plusieurs dizaines de milliers d'emplois ne sont pas pourvus. (FRANCE 3)