Cet article date de plus d'un an.

Salon de l'agriculture annulé : un choc pour le milieu agricole

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Salon de l'agriculture annulé : un choc pour le milieu agricole
France 3
Article rédigé par
M. Septembre, France 3 Lyon - Amiens - Grenoble, M. Kassou - France 3
France Télévisions

La 58e édition du Salon de l'agriculture, qui devait se tenir en février 2021 à Paris, est annulée en raison de l'épidémie de coronavirus. La déception est forte chez les éleveurs et les producteurs, qui perdent l'une de leurs plus belles vitrines. 

L'annulation de la 58e édition du Salon de l'agriculture, qui devait se tenir en février 2021 à Paris, est une déception pour Alban Passet, éleveur d'ovins à Aubencheul-aux-Bois (Aisne). "On s'y attendait, malheureusement. Vu les conditions, toutes les foires sont annulées un peu partout. Avec le salon qui draine 60 000 entrées par jour, fallait pas se leurrer, surtout à Paris", confie-t-il.

Le concours général agricole pourrait être décentralisé 

L'an dernier, Guillaume Dumontet, viticulteur à Saint-Lagel (Rhône), avait vendu 5 000 bouteilles de Beaujolais au Salon de l'agriculture. Il déplore la perte d'une vitrine pour attirer des clients français et étrangers. Pour lui, c'est "surtout en termes d'image qu'on va perdre quelque chose". L'annulation a été décidée quatre mois à l'avance pour éviter aux agriculteurs et exposants d'engager des frais : pour un stand de 9 m2, il faut par exemple débourser 10 000 euros. En revanche, le concours général agricole pourrait être maintenu, mais décentralisé en région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.