Ruralité : les agriculteurs diversifient leurs activités pour survivre

Dans les zones rurales, les maires connaissent les difficultés des agriculteurs. Ces derniers diversifient leurs activités pour gagner plus d'argent.

France 2

Un agriculteur cultive toujours ses 50 hectares de maïs. Mais il est aussi producteur d'énergie grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur le hangar agricole. Depuis deux ans, pour diversifier son revenu, il loue aussi des emplacements. Les espaces de stockage sont loués par des particuliers via un site internet. Un passionné de mécanique cherchait un atelier pour restaurer une voiture.

Une diversification quasi obligatoire

"Le prix de location défiait toute concurrence sur le secteur. Je paie 72 € par mois pour 15 mètres carrés. Sinon, on dépassait les 150€", explique ce fondu de mécanique. Le stockage rapporte chaque mois à l'agriculteur entre 600 € et 800 €. Sans cette diversification, l'exploitation de Camille Chamard, située à Orthez (Pyrénées-Atlantiques) ne serait plus rentable aujourd'hui. "On ne plus vivre d'une exploitation agricole classique avec des cultures, de l'élevage ou des revenus plus classiques", déplore-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un épandage d\'herbicide sur une exploitation agricole, en Argentine, le 8 février 2018.
Un épandage d'herbicide sur une exploitation agricole, en Argentine, le 8 février 2018. (PABLO AHARONIAN / AFP)