Pruneaux d'Agen : une faible récolte en 2018

Cette année, la récolte des prunes pour les pruneaux d'Agen (Lot-et-Garonne) s'annonce plus faible, mais ce n'est pas une mauvaise nouvelle.

France 2

Pour être récoltée, la prune doit tomber de l'arbre naturellement. Le fruit est ainsi parfaitement mûr. Recueillis dans des filets, les fruits sont aspirés par une machine. Cette année, la récolte sera plus faible qu'en 2017. Les producteurs de pruneaux d'Agen (Lot-et-Garonne) occupent la troisième place du classement mondial, loin derrière le leader chilien. Mais les Français se distinguent par la qualité du séchage dans des fours. En Amérique du Sud, les fruits sèchent à même le sol.

La France championne du monde de la consommation de pruneaux

Mais la faible récolte de 2018 n'est pas une mauvaise nouvelle : elle va permettre de faire baisser les stocks issus des années précédentes. Si le marché national absorbe les deux tiers de la production, le reste a du mal à s'exporter. Le prix est 30% plus élevé que les pruneaux chiliens. La France joue sur la qualité. Les Français restent les plus amateurs du monde avec 500 grammes de pruneaux consommés chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
pruneaux d\'Agen
pruneaux d'Agen (FRANCE 3)