Produits d'exception : le porc blanc de l'Ouest

France 2 est allée à la rencontre d'un couple de restaurateurs qui relancent une race rare : le porc blanc de l'Ouest.

Voir la vidéo
France 2
Le porc blanc de l'Ouest est presque aussi affectueux qu'un chien, on ne le trouve que sur un territoire bien précis et dans aucun supermarché, il grandit très lentement et sa viande est sans aucune comparaison avec les autres. Les truies de Michael Prat-Hauret sont choyées comme des animaux domestiques, élevées à l'air libre, et nourries aux céréales bio. Il faut dire qu'elles sont exceptionnelles : leur race, le porc blanc de l'Ouest, est la plus petite de France, il n'en reste que 90 spécimens. Aujourd'hui, une trentaine d'éleveurs tentent de la faire renaître.

Viande très grasse

Mais cela à un prix. Michael Prat-Hauret et Muriel Cotten ont commencé cet élevage il y a six mois, après avoir déboursé 140 000 euros. Il faut dire que leurs truies grandissent plus lentement que les autres. Inutile de chercher, il est impossible d'en trouver en supermarché. Tout simplement parce que sa viande ne convient pas à l'industrie du porc, elle est trop grasse. Mais dans les fermes familiales alentour, son gras devient au contraire, un atout.
Le JT
Les autres sujets du JT