Pesticides : une utilisation en hausse pour l'année 2017

La France a consommé plus de pesticides en 2017 qu'en 2016. Une augmentation légère de 0,3%, mais qui éloigne l'objectif de moins 25% de pesticides d'ici à 2020. La FNSEA estime qu'il faudra cinq ans pour l'atteindre.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le gouvernement veut diminuer les pesticides mais leur utilisation repart à la hausse. Après une légère baisse en 2016, l'année dernière, les agriculteurs ont répandu 300 000 doses supplémentaires. "La profession n'est pas préparée, il va falloir mettre deux ou trois ans pour s'adapter", explique Romain Martineau, céréalier dans le Poitou.

Une stagnation globale

Seul changement notable au niveau national, l'utilisation des pesticides les plus dangereux, les CMR1, a diminué de 6% en volume. Mais le retour à d'autres, des cancérogènes supposés, a augmenté de 6%. Une stagnation globale alors que le gouvernement s'est fixé un objectif ambitieux : une diminution de 25% de l'utilisation de pesticides pour 2020. Pour le nouveau ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, c'est surtout une question de volonté. "Il faut que les expériences qui fonctionnent soient plus propagées", souligne-t-il. Ces dix dernières années, les gouvernements ont essayé de réduire le recours aux pesticides, sans inverser la tendance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouteilles de Roundup, le 15 juin 2015 dans un magasin de Lille (Nord).
Des bouteilles de Roundup, le 15 juin 2015 dans un magasin de Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)