Cet article date de plus d'un an.

Pesticides : leur utilisation déchire la France

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Pesticides : leur utilisation déchire la France
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Cette décision du tribunal de valider vendredi 8 novembre deux arrêtés anti-pesticides pris par des maires des Hauts-de-Seine pourrait faire jurisprudence. Elle relance le débat initié par un maire breton en mai 2019.

Daniel Cueff est devenu du jour au lendemain une des figures de la lutte anti-pesticides en France. Il est le maire du village breton de Langouët (Ille-et-Vilaine), où des maisons se dressent au pied des champs agricoles. En mai 2019, il a pris un arrêté très médiatique interdisant les pesticides à moins de 150 mètres des habitations.

Un arrêté favorable aux pesticides dans l'Aube

Sa décision a été suivie par une centaine d'élus français de villages et de grandes villes, comme Paris. Il est à noter que dans les vignobles bordelais, alsaciens et bourguignons, peu de communes ont rejoint la lutte. Le maire du village de Viviers-sur-Artaut (Aube) a même pris un arrêté qui autorise l'utilisation des pesticides à proximité des habitations pour préserver le travail des agriculteurs, qui se disent victimes "d'agribashing".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.