Pêche : la France marque des points face au Royaume-Uni

Publié
Pêche : la France marque des points face au Royaume-Uni
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Verdeau, Q. Bérichel, M. Septembre - franceinfo
France Télévisions

La France accuse le Royaume-Uni de ne pas respecter ses engagements post-Brexit vis-à-vis des pêcheurs. ​Paris a gagné le soutien de certains de ses voisins européens lundi 11 octobre.

Dans le bras de fer franco-britannique sur la pêche, dix États européens sont solidaires avec la France et demandent davantage de licence pour les pêcheurs européens. La moitié des bateaux français, surtout des petits navires, n'ont plus accès aux zones situées près des îles anglo-normandes. Onze pays de l'UE exigent une réponse de Londres dans les meilleurs délais. Paris n'évoque plus de mesures de rétorsion, mais laisse entendre que l'option des représailles est toujours sur la table.

Brexit amer pour les pêcheurs britanniques

L'accord initial prévoyait que les bateaux puissent toujours pêcher dans les eaux britanniques à condition qu'ils prouvent qu'ils naviguaient dans ces eaux avant le Brexit. Mais Londres a durci ces conditions. La Grande-Bretagne voulait récupérer 80% des prises européennes dans ses eaux. Finalement, ce sera 25%, bien trop peu pour les pêcheurs britanniques.

Sur beaucoup d'aspects, cette bataille arrange Londres. Cela permet au chef du gouvernement Boris Johnson de bomber le torse, jouer la carte de la souveraineté nationale. Les pêcheurs, qui avaient voté à 92% pour le Brexit, sont toujours majoritairement pour même si le Brexit a complexifié les démarches administratives pour eux. Ils commencent à grogner et regretter leur vote.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.