Orages : les vignes touchées par la grêle

Publié
Orages : les vignes touchées par la grêle
Article rédigé par
Région Aquitaine T. Elobo, S. Tuscq-Mounet - France 3
France Télévisions

De nouveaux orages sont attendus dans l’après-midi du vendredi 3 juin dans le Sud-Ouest du pays. Dix départements sont en alerte orange. Jeudi 2 juin, dans la région Nouvelle-Aquitaine, les vignobles ont été mis à mal par d'importants impacts de grêle. Certains viticulteurs parlent de 80 % de pertes.

Il a suffi d’une nuit pour que la grêle fasse des dégâts considérables sur les vignes de Jonathan Banier à Massugas (Gironde). Il estime les pertes à minimum 150 000 euros. "Cela n’avait pas été annoncé. Cela devait s’arrêter dans la nuit, à 2 h du matin. C’est arrivé d’un coup (…). Cela a été très vite", rapporte Jonathan Banier, viticulteur. À quelques kilomètres de là, à Saint-Quentin-de-Caplong (Gironde), la grêle a fait encore plus de dégâts chez Magalie Impériale. 80 hectares ont été touchés sur les 120.

Des espoirs stoppés net

"C’est une année qui s’annonçait viable. On a eu une gelée il y a un mois et demi, mais comme elle était très tôt, il y a eu des contre-bourgeons. Même les parcelles qui étaient touchées à 50 % du gel, je les avais vues repartir, c’est-à-dire qu’il y avait des raisins qui avaient poussé", rapporte Magalie Impériale, viticultrice. Avec la grêle, le gel et la chaleur, les viticulteurs doivent désormais s’adapter aux changements climatiques. Dans la nuit du vendredi 3 juin, ils devront être vigilants face à l’alerte orange.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.