Orages : des vignobles dévastés par la grêle

Des orages de grêle ont dévasté des vignobles entiers dans le nord et l'est de la France dans la nuit de jeudi 31 mai à vendredi 1er juin. Sur certains versants, il n'y aura pas de récolte cette année. Pour ces viticulteurs, c'est une catastrophe.

Voir la vidéo
FRANCE 3

La grêle a dévasté en quelques minutes le fruit de longs mois de travail. À Saint-Pourçain, dans l'Allier, ce viticulteur constate avec amertume l'étendue des dégâts. 80% de ses vignes sont détruites. Un peu plus loin, ce jeune viticulteur vient lui aussi estimer les pertes. Déjà impacté l'an dernier par le gel, Damien Laurent, lui, a trouvé une solution pour ne pas perdre toute sa production. "On essaye de bien éclater notre domaine pour en avoir sur toutes les communes et limiter les risques des orages localisés", explique-t-il. 

De nouveaux orages attendus dimanche 3 juin

150 kilomètres plus loin, dans l'Ain, les orages et la grêle ont aussi endommagé le vignoble de Franck Peillont. Cette année, il n'y aura aucune vendange sur sa parcelle. Et dans la région, les pertes s'accumulent. Déjà touché par les intempéries l'an passé, ce vigneron ne pourra pas contenter tous ses clients. La plupart de ses cuves sont vides. De nouveaux orages violents sont attendus dès dimanche 3 juin au soir presque partout en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018.
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018. (PHILIPPE ROY / AURIMAGES / AFP)