Normandie : la sécheresse frappe les agriculteurs

Les éleveurs sont obligés de puiser dans leurs réserves de fourrages pour nourrir les bêtes.

FRANCE 3

À Haubécourt-Haricourt (Eure), les prairies sont grillées par le soleil et les céréales racornies par la chaleur. Cette sécheresse est très inhabituelle en Normandie. Elle commence à inquiéter sérieusement les éleveurs. La luzerne ne pousse pas et le maïs non plus. Le rendement à l'hectare est en baisse de 40 %. Pour nourrir son troupeau de vaches laitières, Manuel Gavelle doit déjà puiser dans son stock de fourrages. Lui a suffisamment de réserves pour l'instant, mais cet hiver, il faudra donner aux vaches les céréales qui servent d'habitude à compléter les revenus de la ferme.

De fortes pertes

"C'est de la trésorerie en moins. Sur l’exploitation, on va avoir une perte sèche autour de 30 000 euros", commente le producteur de lait. La chambre d'agriculture a mis en place un prêt de 3 000 euros à taux zéro pour faciliter l'achat de fourrages. Une aide de plus qui ne rassure pas les agriculteurs, car dans le même temps, les cours du lait s'effondrent.

Le JT
Les autres sujets du JT