Licences de pêche : une situation tendue pour les pêcheurs français

Publié Mis à jour
Licences de pêche : une situation tendue pour les pêcheurs français
Article rédigé par
M. Vanlaton - France 3
France Télévisions

Après avoir rencontré le Premier ministre Boris Johnson, Emmanuel Macron a assuré que la balle était dans le camp des Britanniques. La situation n'est donc pas réglée pour l'heure. Martin Vanlaton, journaliste France Télévisions, fait le point.

Pour les pêcheurs français, la situation devient longue et fatigante. "Leur état d'esprit oscille entre exaspération et agacement face au bras de fer qui est en train de se jouer", explique Martin Vanlaton, journaliste France Télévisions depuis Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. "Selon eux, les discussions durent depuis trop longtemps et ont déjà impacté leur travail. Un pêcheur [...] estime que son chiffre d'affaires a baissé d'environ 50%", ajoute-t-il

De possibles sanctions le 2 novembre

Pour de nombreux pêcheurs français privés de licence de pêche dans les eaux britanniques, le chiffre d'affaires est en train de sombrer. "Dans les Hauts-de-France, sur les 80 demandes de licences de pêche déposées, seules 35 ont été délivrées par le Royaume-Uni", annonce Martin Vanlaton. Les pêcheurs espèrent qu'Emmanuel Macron ne cèdera pas, alors que de possibles sanctions pourraient être appliquées par la France mardi 2 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.