Licences de pêche : le gouvernement français menace le Royaume-Uni de sanctions

Publié
Licences de pêche : le gouvernement français menace le Royaume-Uni de sanctions
Article rédigé par
B. Delombre, A. Peyrout, C. Duval, France 3 Normandie, A. Brodin - France 3
France Télévisions

La tension montre entre la France et le Royaume-Uni concernant les licences de pêche. De potentielles sanctions sont à venir si les Britanniques n'accordent pas de licences supplémentaires.


Au Havre (Seine-Maritime), un bateau anglais reste à quai, son capitaine est embarqué par les gendarmes français. Sa faute ? Être venu pêcher dans les eaux françaises alors qu'il n'en avait pas le droit. D'autres navires britanniques ont été sanctionnés, notamment pour refus d'obtempérer. Des événements qui se produisent alors que le conflit entre la France et la Royaume-Uni grimpe en tensions, concernant les licences de pêche.

"L'escalade n'est pas du fait de la France"

Jeudi 28 octobre, le Premier ministre Jean Castex a affirmé que "l'escalade n'est pas du fait de la France". Sur les 2 127 licences demandées par l'Union européenne pour pêcher dans les eaux britanniques, 1 913 d'entre elles ont été accordées. Le manque de licences incite la France à agir et menace le Royaume-Uni de sanctions. La nouvelle a été bien accueillie par les pêcheurs français. "Enfin !", s'exclame l'un d'entre eux, estimant que les Britanniques sont désormais seuls face à la France et l'Union européenne. Sans accord, les règles de vérifications seront durcies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.