Les terres agricoles, des biens stratégiques ?

Les investisseurs étrangers, et en particulier Chinois, achètent de plus en plus de terres agricoles françaises. En plateau, le journaliste de France 2, François Langlet fait le point.

FRANCE 2

Depuis 1960 les terres cultivées en France ont fortement diminué. "Entre 2006 et 2016, la part des terres agricoles françaises détenues par des entreprises et non plus par des agriculteurs individuels est montée jusqu'à 20% du total", précise en plateau le journaliste de France 2, François Langlet. Parmi ces entreprises, il y a évidemment des investisseurs étrangers.

Un phénomène mondial

Ce phénomène est observé partout dans le monde. "En Argentine, au Brésil, en Ukraine, il y a même des fonds d'investissement américains qui ont acheté des terres. On l'observe aussi en Australie, en Nouvelle-Zélande, où là ce sont les Chinois qui font leurs emplettes", détaille le journaliste. Le commerce international de produits alimentaires n'a jamais été aussi important que cette année. "Les causes : l'augmentation de la population mondiale. Plus de bouches à nourrir, mais aussi le changement d'habitudes alimentaires en Asie et en Chine particulièrement où on s'oriente vers le pain et les protéines animales", ajoute François Langlet en plateau, avant de souligner que la terre est en train de redevenir un bien stratégique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur traite son champ avec des produits chimiques, en décembre 2016 près de Trébons-sur-la-Grasse (Haute-Garonne). 
Un agriculteur traite son champ avec des produits chimiques, en décembre 2016 près de Trébons-sur-la-Grasse (Haute-Garonne).  (REMY GABALDA / AFP)