Les barrages, une vraie réponse à la sécheresse ?

La sécheresse ne cesse de poser des problèmes aux agriculteurs. Ils réclament la construction de barrages pour obtenir plus d'eau et entretenir leurs produits.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La sécheresse constitue un vrai fléau pour les agriculteurs. Pour lutter contre ce phénomène, les barrages représentent de plus en plus une alternative efficace. Les agriculteurs réclament qu'on en construise davantage notamment au Tescou, la rivière où devait se construire le barrage de Sivens. Un projet abandonné après les affrontements et la mort du manifestant Rémi Fraisse.

Une solution qui divise

Les agriculteurs demandent de l'aide. Certains voient leurs champs de tomates dépérir à cause du manque d'eau. "Elles auraient dû être récoltées autour du 25 juillet. On a pratiquement jusqu'à 15 jours, 3 semaines de retard", confie l'agriculteur Jean-Louis Marty. Seulement la moitié de ses légumes sont arrivés à maturité cette année. Il est interdit de puiser l'eau quand le niveau de la rivière est bas. Une situation qui risque de faire fuir les agriculteurs locaux si un barrage n'est pas construit. Certains militants environnementaux encouragent, eux, les agriculteurs à faire des économies. "On a aujourd'hui des bassines qui sont vides par endroit dans le Sud Ouest donc en fait, c'est une fausse solution", juge Jacques Caplat de l'association "Agir pour l'environnement".

Le JT
Les autres sujets du JT
La sécheresse touche la Loire, le 7 septembre 2017, à Montjean-sur-Loire (Maine-et-Loire).
La sécheresse touche la Loire, le 7 septembre 2017, à Montjean-sur-Loire (Maine-et-Loire). (LOIC VENANCE / AFP)