L'agriculture intensive est-elle en train de ruiner notre eau ?

Entre 2014 et 2016, 1,9 million de consommateurs ont été exposés à une eau polluée par les pesticides. Faut-il avoir peur de notre eau?

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En France, la moitié des rivières est polluée par les pesticides. Un tiers des nappes phréatiques est aussi contaminé. Et le niveau de pesticides est supérieur aux normes nécessaires pour l’eau potable.

L’agriculture intensive visée

Selon UFC/Que Choisir, le principal responsable est l’agriculture intensive, responsable d’après l’association de 70% des pollutions liées aux pesticides.

Elle est aussi responsable de la pollution aux nitrates. 66% des nitrates présents dans les eaux continentales provient de l’engrais azoté et du lisier.

Sur 15% du territoire, les taux de nitrates rendent la notabilité de l’eau difficile. Pour la FNSEA, le premier syndicat agricole, le rapport d’UFC/Que Choisir est "à charge" et "caricatural".

Depuis 5 ans, l’utilisation des pesticides a progressé de 18%. Ainsi, produire de l’eau potable devrait coûter de plus en plus cher.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

eau
eau (BRUT)