Canicule dans les Alpes-Maritimes : la production d'olives en baisse de 60% en moyenne cette année

De plusieurs tonnes l'année dernière, la production d'olives va chuter à quelques centaines de kilos cette année, selon France Bleu Azur.

Les olives absentes des arbres dans les Alpes-Maritimes.
Les olives absentes des arbres dans les Alpes-Maritimes. (FABIEN FOUREL / RADIO FRANCE)

La Chambre d'agriculture des Alpes-Maritimes estime que la production d'olives dans le département a baissé cette année de 60% en moyenne, rapporte mardi 20 août France Bleu Azur.

Ce sont la sécheresse et la canicule qui sont les responsables de cette année catastrophique pour les oléiculteurs. Deux mois après leurs récoltes, les producteurs d'olives ne peuvent que constater que leurs efforts de l'année ont été mis à mal.

Les oliviers sont assoiffés, les arbres sont dépourvus d'olives. Pierre Poussou, un oléiculteur de Tourettes-sur-Loup, a fait part de son désarroi à France Bleu Azur : "De 10 000 à 12 000 euros de chiffre d'affaires, on va redescendre à 2 000 ou 3 000 euros".

L'année dernière on a fait six tonnes et demie, cette année on fera 800 kilos.Pierre Poussou, oléiculteur dans les Alpes-Maritimesà France Bleu Azur

"On a des gens qui ont pratiquement perdu la récolte aujourd'hui, à 90%", souligne Jean-Philippe Frère de la Chambre d'agriculture. "Sur d'autres parcelles, cela serait 40 à 50%".

La Chambre d'agriculture des Alpes-Maritimes doit faire un bilan complet de la situation des oléiculteurs dans les prochains jours.