Guerre en Ukraine : face à la montée des prix, les céréaliers français plantent du tournesol

Publié
Guerre en Ukraine : face à la montée des prix, les céréaliers français plantent du tournesol
France 3
Article rédigé par
B. Roux, L. Boffet, C. Willocq - France 3
France Télévisions

Samedi 7 mai, alors que la guerre en Ukraine a provoqué une augmentation des prix du tournesol, des céréaliers français se lancent dans sa culture.  

Avec la guerre en Ukraine, l'huile de tournesol se fait plus rare. Les plantations augmentent en France, samedi 7 mai. Le cours du tournesol a flambé ces dernières semaines. "Là ça a un petit peu baissé, mais on était sur du 800 euros tonne, par rapport à un tournesol l'an dernier qui était autour des 250, 300 [euros]", explique Guillaume Daudé, agriculteur céréalier qui va planter du tournesol. Cette culture demande moins d'engrais que pour le maïs par exemple, ce qui est plus intéressant pour les céréaliers.  

200 000 hectares de tournesol en Occitanie 

Pour autant, tout le monde ne pourra pas en produire. "Dans la région, on a beaucoup d'attaques de pigeons, de palombes qui sont très préjudiciables pour les levées de tournesol", indique Christophe Vogrincic, responsable zone sud chez Terres Inovia. Le tournesol demande également une rotation régulière des parcelles. L'Occitanie compte 200 000 hectares de tournesol, cette surface devrait augmenter de 15 % à 20 % en 2022. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.