Gironde : un château bordelais condamné après intoxication d'une employée au pesticide

Une ouvrière agricole a vu son ancien employé, un château dans le Bordelais, condamné pour faute inexcusable.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En France, des actions en justice sont menées contre les pesticides et certaines pratiques agricoles. Dans le Bordelais, un château a été condamné pour faute inexcusable. Une ancienne ouvrière agricole malade de Parkinson avait porté plainte. Il faut dire que la vigne reçoit quelque 25 traitements chimiques par an, et les conversions au bio restent pour le moment rares, et la prise de conscience timide.

Parkinson reconnu maladie professionnelle

Le 8 juin 2012, Sylvie Berger relève des fils lorsqu'elle respire des pesticides répandus par d'autres ouvriers d'un château bordelais. "Là on a senti les brûlures sur les visages, les yeux. L'œsophage qui a brûlé, l'envie de vomir. De là, tout s'est enchaîné", raconte l'ancienne ouvrière. Atteinte de Parkinson, elle fait reconnaître sa maladie comme étant professionnelle. Son quotidien a été depuis chamboulé, elle ne sait pas si elle pourra travailler.

Le JT
Les autres sujets du JT
INFOGRAPHIE. Réchauffement climatique : les vendanges ont lieu 15 jours plus tôt qu\'il y a 40 ans.
INFOGRAPHIE. Réchauffement climatique : les vendanges ont lieu 15 jours plus tôt qu'il y a 40 ans. (PHILIPPE ROY / AFP)