Gironde : la vie de Noémie, viticultrice à Lussac-Saint-Émilion, a changé depuis la visite de Charles III

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Gironde : la vie de Noémie, viticultrice à Lussac-Saint-Émilion, a changé depuis la visite de Charles III
Gironde : la vie de Noémie, viticultrice à Lussac-Saint-Émilion, a changé depuis la visite de Charles III Gironde : la vie de Noémie, viticultrice à Lussac-Saint-Émilion, a changé depuis la visite de Charles III (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Neuville, J.-M. Litvine
France Télévisions
France 2
Charles III a visité des vignes bordelaises, il y a quelques jours. Depuis qu'il a goûté le vin de Noémie, une viticultrice de Lussac-Saint-Émilion, cette dernière croule sous les commandes. Âgée de 36 ans, elle a encore du mal à y croire.

Depuis trois jours, Noémie croule sous les commandes, et est submergée par l’émotion. Il y a huit jours, elle recevait un texto, qui lui demandait de faire déguster son vin au roi Charles III. "C’était incroyable, j’ai vraiment cru que c’était une blague", se souvient-elle. Ancienne travailleuse sociale, elle a acheté en 2020 le château Saint-Ferdinand, à Lussac-Saint-Émilion (Gironde), doté de six hectares de vignes. 

Du vin nature 

Avec son ouvrière viticole, Chantal André, elles ont tout reconstruit. "Ça a été compliqué, quand on part de zéro et qu’on n’a pas d’héritage familial", confie Noémie. Elle a décidé de produire un vin sans soufre, pour limiter le recours aux intrants. Après quatre années sans salaire, il aura suffi d’une image royale pour tout changer dans la vie de cette vigneronne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.