Cet article date de plus de cinq ans.

Fleurs coupées : une exploitation bio en Isère

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Fleurs coupées : une exploitation bio en Isère
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Isère, une jeune femme fait pousser des narcisses, des tulipes, des dahlias biologiques.

Des couleurs et des odeurs qui sentent bon le printemps à Varces-Allières-et-Risset, en Isère. Ici, en plus de son activité en station de ski l'hiver, Anouchka Chaix a lancé il y a deux ans son exploitation de fleurs biologiques, produites en plein champ. Pour l'instant, l'heure est aux narcisses, aux tulipes. Le respect des saisons à fleur de peau, bientôt viendront les pivoines, galiums, dahlias.

85% des fleurs coupées sont importées

Toujours dans la limite de ce que la nature permet. Pas de pesticides ni d'autres produits, ici le rendement est moindre, mais les bouquets sont de première fraîcheur. En France, 85% des fleurs coupées sont importées du monde entier, souvent traitées, pour supporter le voyage de plusieurs jours. À proximité, son père cultive des plantes aromatiques et médicinales. Anouchka Chaix vend le fruit de leur travail dans un magasin de producteurs locaux et sur les marchés, au même prix que les fleuristes traditionnels.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.