États-Unis : Monsanto condamné à verser une amende record

L'entreprise a perdu un procès intenté par un couple atteint d'un cancer après avoir utilisé du Round Up, un herbicide au glyphosate, pendant plusieurs décennies.  

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une amende record qui a été infligée à Monsanto. Le géant va devoir verser près de 1,8 milliard d'euros à un couple atteint d'un cancer aux États-Unis. Pour la justice, le Round Up, un herbicide au glyphosate controversé, est responsable. C'est la troisième fois que Monsanto, propriété du groupe allemand Bayer, est ainsi condamné par la justice américaine. "Nous aurions aimé que Monsanto nous prévienne", a réagi Alberta Pilliod, l'un des deux plaignants.

"Les particuliers n'étaient jamais avertis"

Elle aurait souhaité que "quelque chose sur l'étiquette dise que ça pouvait causer le cancer". "Ça fait 9 ans que nous nous battons contre le cancer Al et moi, c'est à cause du Round Up", assure-t-elle. Le couple utilisait le produit depuis 1982. En 2011, ils ont été diagnostiqués tous les deux d'un lymphome, et également en 2015. "Les particuliers n'étaient jamais avertis qu'il fallait porter des gants ou des protections", explique Me Michael Miller, avocat d'Alberta et Alva Pilliod.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un container de Roundup dans un garage à Orlando (Floride), le 27 mars 2019.
Un container de Roundup dans un garage à Orlando (Floride), le 27 mars 2019. (PAUL HENNESSY / NURPHOTO / AFP)