Enquête : l'avocat, nouvel or vert très prisé du Kenya

Publié
Enquête : l'avocat, nouvel or vert très prisé du Kenya
FRANCE 2
Article rédigé par
N. Bertrand, L. Chaussoy, J. Barrère - France 2
France Télévisions

C'est devenu l'aliment roi un peu partout dans le monde. Si bien qu'au Kenya, des centaines de fermes se spécialisent dans sa culture. Mais l'avocat se vend si bien et si cher que les voleurs harcèlent les fermiers.

L'avocat, c'est le fruit de toutes les convoitises. La demande explose partout dans le monde, les Européens en consomment trois fois plus qu'il y a dix ans. Et l'Afrique veut saisir sa part de marché. Au Kenya, des centaines de fermes ont vu le jour. "C'est devenu l'or vert du Kenya, tous les fermiers veulent se lancer", dit l'un d'entre eux. Mais cette culture extrêmement lucrative attire aussi de plus en plus de voleurs. L'année dernière, Joseph Murungi, qui cultive d'ordinaire des bananes, du thé et du café, a décidé d'enlever ses plants de café pour les remplacer par des plants d'avocats.

Les vols se multiplient dans tout le pays

Cultiver l'avocat assure à ces fermiers kenyans "une garantie de revenus et de rendement". Le gouvernement encourage d'ailleurs les petits fermiers à se lancer. Il faut dire qu'avec une quarantaine d'arbres, ils peuvent gagner jusqu'à 5 000 euros par an, cinq fois plus qu'avant. Ce nouvel or vert très prisé intéresse aussi les voyous et les trafiquants. Les vols se multiplient dans tout le pays. "On a tout essayé, si tu mets des caméras, ils les détruisent. Si tu achètes un chien, ils le tuent", déplore Robert Kamau, qui avoue "[être prêt] à utiliser la violence pour protéger [nos] biens".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.