Écologie : le fléau des algues vertes en Bretagne

Publié Mis à jour
Écologie : le fléau des algues vertes
FRANCE 2
Article rédigé par
T.Paga, M.Beaudouin, P.Bouvier Images aériennes : Ready Prod - France 2
France Télévisions

Les Bretons expriment un ras-le-bol contre le fléau des algues vertes, qui s'accumulent sur les plages et dégagent des gaz toxiques. Une association a lancé une pétition, et appelle les candidats aux régionales à s'en occuper. La Cour des comptes, elle, pointe la responsabilité de l'État.

Sur les baies bretonnes, les traces d'algues vertes forment comme un oiseau de mauvais augure. Elles prolifèrent comme jamais dans la région : plus 30 % d'algues vertes échouées en moyenne, par rapport aux 20 dernières années. Une véritable marée verte. "Elle se déchire en petits morceaux, elle peut augmenter sa masse de 30% par jour", explique Yves-Marie Le Lay, militant écologiste. Ces algues sont nocives à terme, puisqu'elles dégagent de l'hydrogène sulfuré, toxique et mortel à hautes doses.

En cause, la pollution de l'eau

En Bretagne, les algues vertes envahissent régulièrement huit baies. Dans ces zones, les éleveurs de porcs et de bovins ont dû fortement baisser leurs émissions d'azote, qui se transforment en nitrate dans l'eau, la cause principale des algues vertes. L'enjeu, pour les éleveurs, est donc limiter les fuites d'azote dans l'eau. La Cour des comptes dénonce des aides financières trop faibles pour les éleveurs. Les contrôles dans les fermes ont par ailleurs chuté de 73% en dix ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.