Crise sanitaire : les viticulteurs du Jura tirent la sonnette d'alarme

Depuis le début de la crise sanitaire, les vins français sont concernés par la chute des exportations. Dans le Jura, les viticulteurs sont particulièrement inquiets.

France 3

Pour Denis Grandvaux, président du caveau des Byards dans le Jura, 2020 reste une année particulière en raison de la crise sanitaire. Si les vendanges de la saisons ont été plutôt réussies, l'inquiétude se fait sentir du côté caveau. Sur les palettes, les cartons de bouteilles attendent leur clientèle. À cause des fermetures de restaurants, de l'annulation des foires aux vins et de la fermeture des frontières, les commandes se font rares. 

Le manque de clientèle inquiète de plus en plus les viticulteurs du Jura

 "On va recontacter tous nos clients par courrier, pour leur dire que l'on existe encore, qu'ils pensent aux vins du Jura pour leurs fêtes de fin d'année", indique Denis Grandvaux. Le manque de clientèle inquiète de plus en plus les viticulteurs du département. Plusieurs d'entre eux ont déjà eu recours au prêt garanti par l'État et ont emprunté environ 1,5 million d'euros depuis le mois de mars dernier ; une somme qu'il leur faudra rembourser.



Le JT
Les autres sujets du JT
La rentrée rime aussi avec les vendanges. Cette année, elles ont commencé avec quelques semaines d’avance. En plus des masques et la distanciation, certaines communes viticoles proposent aux saisonniers d’être testés gratuitement.
La rentrée rime aussi avec les vendanges. Cette année, elles ont commencé avec quelques semaines d’avance. En plus des masques et la distanciation, certaines communes viticoles proposent aux saisonniers d’être testés gratuitement. (FRANCE 3)