VIDEO. Stéphane Le Foll a "changé d'avis" et se rend à Caen pour rencontrer les éleveurs

Le ministre de l'Agriculture comptait initialement recevoir les éleveurs à Paris jeudi. 

Il a finalement "changé d'avis". Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé, mardi 21 juillet, qu'il se rendrait dans l'après-midi à Caen (Calvados) pour rencontrer les responsables des éleveurs qui manifestent contre la faiblesse des prix, à la veille de la présentation du "plan d'urgence pour l'élevage" en Conseil des ministres.

>> Crise des éleveurs : suivez les manifestations en direct 

Pourquoi se rendre sur place, alors qu'il comptait initialement recevoir les éleveurs jeudi à Paris ? "J'ai changé d'avis. Je vois bien tout ce qui peut être utilisé, j'ai bien compris que du côté de l'opposition, il y avait une manière de montrer du doigt. Je rappellerai qu'autour de 200 déplacements ont déjà été faits par le ministre de l'Agriculture que je suis. Je suis prêt à faire des comparaisons", a répondu Stéphane Le Foll, également porte-parole du gouvernement.

Seize à dix-sept propositions dans le plan d'urgence

Stéphane Le Foll a évoqué "16 à 17 propositions" contenues dans le plan d'urgence qui sera présenté mercredi. "La piste sur la question de l'endettement est évoquée, avec une piste maintenant qui a été travaillée techniquement sur des garanties qui pourraient être apportées pour que les banques - et il y aura une réunion cet après-midi avec les banques - puissent faire en sorte qu'on allège ce qui est aujourd'hui un endettement sur les remboursements d'annuités chez beaucoup d'éleveurs", a-t-il indiqué.

Stéphane Le Foll, le 18 juin 2015.
Stéphane Le Foll, le 18 juin 2015. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)