Cet article date de plus de huit ans.

Les jeunes éleveurs découragés dès le départ

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Les jeunes éleveurs découragés dès le départ
Les jeunes éleveurs découragés dès le départ Les jeunes éleveurs découragés dès le départ (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Ils sont parfois étranglés dès leur installation avec les investissements pour suivre les nouvelles normes et travaillent parfois 15 heures par jour sans se payer. France 2 est partie à leur rencontre.

France 2 est allée à la rencontre de deux jeunes frères qui gèrent depuis deux ans une exploitation laitière dans le Nord, avec leur père et leur oncle.

Ils ont 180 vaches et 150 hectares de culture. Pour se mettre aux normes, ils viennent tout juste d'investir dans un hangar de 2 800 m² pour 1,2 million d'euros. Un investissement qui les met en difficulté. "En pleine période de crise, mais on n'a pas d’autre choix. C'est notre matériel, il faut que ça tourne", explique Célestin Rose, éleveur de 22 ans. Avec Émilien, son frère aîné, ils ont investi dans du matériel dernier cri comme des robots pour traire les vaches. L'idée c'était d'augmenter la rentabilité, mais avec un litre de lait à 30 centimes, ils sont loin du compte.

700 euros pour 75 heures par semaines

À la fin du mois, il reste à Célestin à peine 700 euros pour 75 heures de travail par semaine. "Je n'ai pas le choix, j'ai mes prêts à rembourser", ajoute-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.