Creuse : les biens d'un agriculteur mis aux enchères

Un jeune éleveur creusois de 35 ans, qui a subi la crise agricole, a dû se résoudre à revendre tout son cheptel et son matériel aux enchères pour rembourser ses dettes.

FRANCE 3

À seulement 35 ans, l'agriculteur Aurélien Chatendeau est obligé de mettre la clé sous la porte. Des dettes qui s'accumulent, des marges de plus en plus faibles, aujourd'hui il arrête son activité. "C'est 12 ans de carrière et trois générations d'agriculteurs sur l'exploitation qui s'en vont", déplore ce dernier avec émotion. Aurélien va aussi dire adieu à ses vaches : 230 bêtes vendues aux enchères devant un parterre d'agriculteurs venus chasser la bonne affaire.

Un symbole de la situation agricole

Cette vente est un symbole de la situation agricole. "Ce n'est pas courant, pour mon département en tout cas. Mais cela arrive plusieurs fois dans l'année que des exploitations agricoles soient déclarées en liquidation judiciaire et vendues", confie Pierre Turpin, commissaire-priseur. Grâce aux enchères, une grosse partie de la dette sera remboursée. Aurélien peut donc partir la tête haute, lui qui se voit un avenir dans les engins agricoles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vaches dans un pré gardées par un fermier.
Des vaches dans un pré gardées par un fermier. (VILLAREAL / BSIP)