Conflit Airbus/Boeing : les taxes américaines suspendues, les viticulteurs français sont soulagés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Conflit Airbus/Boeing : les taxes américaines suspendues, les viticulteurs français sont soulagés
France 2
Article rédigé par
E.Prigent, J-C Martin - France 2
France Télévisions

La taxe douanière imposée par Donald Trump pénalisait une partie de la production viticole européenne. Les États-Unis et l’Union européenne ont décidé de faire une trêve de quatre mois dans ce bras de fer commercial. 

Pour les viticulteurs du Beaujolais, les États-Unis représentent le premier marché à l’international. Jean-Marc Lafont y exporte un tiers de sa production. Il est victime depuis 18 mois d’une réalité qui lui échappe : "c’est une injustice, car on était pris en otage dans un conflit industriel dans lequel nous n’étions pour rien”, explique le viticulteur aux équipes de France 2, samedi 6 mars.

Les surtaxes de 25 % sont suspendues pendant quatre mois



Le conflit en question concernait deux géants de l’aéronautique : Airbus l’européen et Boeing l’américain. Depuis 15 ans, les deux s’accusent en effet mutuellement de percevoir des subventions publiques illégales. En représailles, Donald Trump avait obtenu en octobre 2019 des surtaxes douanières sur des produits européens dont le vin. Mais le vendredi 5 mars, un accord entre les  États-Unis et l’Union européenne a été trouvé. Les surtaxes de 25 % sont suspendues pendant quatre mois. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.