Cet article date de plus de quatre ans.

Christiane Lambert devient la première présidente de la FNSEA

Cette éleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire assurait l'intérim depuis la mort de Xavier Beulin en février. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christiane Lambert, devenue le 13 avril 2017 la première femme présidente de la FNSEA, dans son exploitation de Bouillé-Ménard (Maine-et-Loire), le 31 mars 2017.  (MAXPPP)

Elle était la seule candidate à la succession de Xavier Beulin, mort en février. Christiane Lambert est devenue la première femme présidente de la FNSEA à l'issue du vote de son nouveau conseil d'administration, a annoncé le principal syndicat agricole français, jeudi 13 avril. Eleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire, Christiane Lambert, jusqu'ici vice-présidente du syndicat, assurait l'interim à la tête de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA).

"Redonner des perspectives à l'agriculture"

"Nous avons une pensée pour Xavier Beulin", a déclaré la nouvelle présidente lors d'une conférence presse, évoquant "ce que nous avions engagé avec lui et que nous allons poursuivre", c'est-à-dire "redonner des perspectives à l'agriculture" et "sortir d'une approche manichéenne, alors que l'agriculture est souvent trop traitée sous l'angle d'un courant de société et pas comme un grand secteur économique".

Christiane Lambert a aussi affirmé vouloir "sortir du dogme du prix bas pour que les producteurs s'approprient une juste part de la valeur" de leurs produits et veillera à ce que soient mis en œuvre ses objectifs de baisse des charges et de simplification des normes lors du prochain quinquennat. "Nous avons de grands chantiers devant nous", a résumé Christiane Lambert, comme les négociations de la prochaine politique agricole commune (PAC), qui s'appliquera à partir de 2020, et les élections aux chambres d'agriculture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.