Aube : un relais colis dans une exploitation agricole

Pour s'en sortir, certains agriculteurs n'hésitent plus à diversifier leurs activités, parfois sans aucun rapport avec la terre. Dans l'Aube, un exploitant a fait de sa ferme un relais-colis. 

FRANCE 3

Quand la fin de l'après-midi se profile, Aurélien Sauret, agriculteur à Verrières (Aube) laisse son bétail manger tranquillement. Dans son ancienne étable, l'agriculteur accueille des clients orientés par une centrale d'achat bien connue sur internet. Un scan de code-barre, une signature sur son portable, et le voilà magasinier avec l'application Agrikolis. Jusqu'à 25 appareils électroménagers attendent les clients chaque semaine.

Un complément de revenu appréciable

Située à 6 km du centre de Troyes (Aube), cette adresse originale est en cours d'adoption. "J'étais un peu surprise quand je suis arrivée, car c'est la première fois que je viens chercher un colis dans ce lieu-là, mais c'est vrai que c'est agréable", explique une cliente. Aurélien ne s'attendait pas à cette diversification quand il a repris l'exploitation de son père en 2016. Mais l'activité agricole ne génère pas plus de 500 euros de salaire par mois, et Aurélien est obligé de travailler à mi-temps chez un autre agriculteur pour s'en sortir. Agrikolis lui rapporte entre 100 et 500 euros par mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'application Agrikolis permet aux agriculteurs de transformer leur ferme en relais-colis et ainsi arrondir leurs fins de mois.
L'application Agrikolis permet aux agriculteurs de transformer leur ferme en relais-colis et ainsi arrondir leurs fins de mois. (FRANCE 3)