Agriculture : un élevage d’alpagas et de lamas donne un air de cordillères des Andes à l'Allier

L’Allier accueille depuis trente ans un élevage d’alpagas. À l’époque, un éleveur avait décidé d’en importer du Chili. Depuis, le troupeau a grandi, sa fille a repris le flambeau et fabrique également des vêtements.

France 2

Aux Deux-Chaises, dans l’Allier, une nature encore sauvage s’étend à perte de vue. Il y a aussi une ferme et ses animaux, qui ne passent pas inaperçus. Il s’agit d’alpagas et de lamas. C’est le plus grand élevage du département. Chaque matin, c’est le même rituel pour Anne-Laure Ducrocq : elle rend visite à ses bêtes et les nourrit.

“Une petite bouille trop mignonne”

Cette grande famille, elle la partage avec son mari, également agriculteur. Ça fait un peu nounours, c’est attachant”, décrit Olivier Ducrocq. Devant les 55 alpagas, il est impossible pour les enfants de ne pas s’arrêter. Ils ont une petite bouille trop mignonne”, explique un garçon. Le père d’Anne-Laure Ducrocq est à l’origine de cet élevage, il y a trente ans. Depuis, les lamas et les alpagas ont toujours fait partie de la famille. 




 

Le JT
Les autres sujets du JT
Agriculture : un élevage d’alpagas et de lamas donne un air de cordillères des Andes
Agriculture : un élevage d’alpagas et de lamas donne un air de cordillères des Andes (France 2)