Agriculture : sur le plateau de Valensole, la lavande ne fait plus recette

Publié Mis à jour
Agriculture : sur le plateau de Valensole, la lavande ne fait plus recette
France 3
Article rédigé par
France 3 Provence-Alpes, V. Bouvier, A. Casanova, S. Didelot - France 3
France Télévisions

La culture de la lavande est l'une des grandes traditions de la Provence. La production a toutefois de plus en plus de concurrence, car la lavande s'avère moins lucrative que d'autres fleurs, comme l'immortelle. Certains producteurs se sont donc reconvertis.  

Le plateau de Valensole (Alpes-de-Haute-Provence) change de physionomie, et déroute certains touristes. "Par rapport à il y a quelques années, il y a moins de lavande, et c'est vrai qu'on voit les étendues d'immortelle", confie l'un d'eux. Il faut également s'habituer à son odeur, proche du curry.    

De la surproduction 

Les nouvelles plantes à parfum ont le vent en poupe, car le cours du lavandin a chuté : de 35 à 12 euros le kilo. L'immortelle atteint encore les 500 euros. Jean-Pierre Jaubert, producteur pour la société Terraroma, espère davantage de stabilité et moins d'effet de mode. "Je suis inquiet de voir toute cette immortelle, parce que je connais les consommations, il va y avoir de la surproduction, c'est évident", confie-t-il. Concernant le lavandin, la consommation moyenne annuelle oscille entre 1 500 et 2 000 tonnes, au maximum, précise le producteur. Or, la production actuelle se situerait entre 3 000 et 3 500 tonnes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.