Agriculture : le retour de la vache normande dans les élevages

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Agriculture : le retour de la vache normande dans les élevages
Agriculture : le retour de la vache normande dans les élevages Agriculture : le retour de la vache normande dans les élevages (France 3)
Article rédigé par France 3 - P.-M. Puaud, M. Nicolas, C. Vilcocq, V. Potel
France Télévisions
France 3
Dans les prairies de Normandie, on ne trouve plus de vaches normandes. C'est pourquoi la région et trois laiteries coopératives ont décidé de relancer la race emblématique.

Quelques vaches normandes, reconnaissables à leurs lunettes, se sont glissées parmi les vaches noires. "Elles sont bien intégrées dans le troupeau", affirme Arnaud Fusée, éleveur. La ferme de la Luzerne a commencé à ouvrir le troupeau en 2017 et chaque année, de nouvelles normandes arrivent. Une vache noire, la Prim'Holstein, peut donner 40kg de lait par jour, imbattable. Même en Normandie, elle est la race dominante.

Une vache subventionnée

Les effectifs de vaches normandes, eux, reculent. La coopérative Isigny Sainte-Mère a été la première à tenter d’enrayer ce déclin. "Il était grand temps qu’on mette des dispositifs en place pour soutenir cette race locale qu’est la vache normande", déclare Arnaud Fossey, président de la coopérative Isigny Sainte-Mère. Les maîtres laitiers du Cotentin et une fromagerie ont aussi décidé d’encourager la "normandisation" des troupeaux, et la région Normandie apporte un soutien financier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.