Agriculture : la bazadaise, une race bovine remise au goût du jour

La bazadaise, race bovine française, se vend et mieux en mieux, car elle répond aux exigences des consommateurs.

France 2

Le bœuf de race bazadaise a bien failli disparaître. À l'origine, l'animal était utilisé pour le travail dans les vignes du Bordelais. Aujourd'hui, ces bovins à robe grise et aux yeux cerclés de blanc sont plus de 9 500, car leur viande est de plus en plus réputée. "On est vraiment dans du haut de gamme. Aujourd'hui le consommateur va peut-être chercher à manger un peu moins, mais de qualité, et la race bazadaise correspond tout à fait à ce marché", estime Marion Lapoujade, technicienne et spécialiste de la race.

La ville de Bazas a donné son nom à la race

La durée d'élevage est de trois à cinq ans, car les bœufs gras de race bazadaise se nourrissent dans les pâturages et consomment exclusivement le foin et les céréales produits sur place. La petite ville de Bazas, en Gironde, a donné son nom à la race. Chaque année, les bêtes défilent dans les rues aux côtés de leur éleveur.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MIGUEL MEDINA / AFP)