Agriculture : comment expliquer les postes vacants ?

Les métiers de l'agriculture embauchent, mais ne trouvent pas assez de demandeurs d'emploi dans le secteur. En cause, la baisse des vocations et certains métiers mal connus.

FRANCE 2

En France, l'agriculture manque de bras et de compétences. En tout, 70 000 emplois ne sont pas pourvus dans le secteur, aussi bien dans les élevages que dans les vergers ou dans l'agroalimentaire. La première difficulté, c'est bien de trouver du personnel qualifié. Bastien Bandet, par exemple, a dû apprendre son métier une fois dans son entreprise actuelle. Il est en charge d'un silo, ce qui implique qu'il doit notamment gérer des stocks ou encore des taux d'humidité. Ces tâches ne sont pas enseignées dans les écoles agricoles.

"Il y a moins d'enfants du monde rural"

Dans la coopérative où il travaille, 350 départs à la retraite sont prévus dans les cinq prochaines années. Mais difficile de trouver les bons profils pour remplacer ces derniers. "Ce sont des métiers méconnus dans les écoles. Je ne pense pas qu'on naisse en disant 'Je veux devenir silotier'. Il y a de moins en moins de fils d'agriculteurs, d'enfants du monde rural. Tout ça crée un défi phénoménal", explique le directeur des ressources humaines de l'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Agriculture : comment expliquer les postes vacants ?
Agriculture : comment expliquer les postes vacants ? (France 2)