Agriculture biologique : le Salvador entame sa transition

Le plus petit pays d'Amérique centrale se met à l'agriculture biologique. Aidés par le gouvernement, les producteurs n'utilisent plus certains pesticides.

Voir la vidéo
Franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le Salvador entame sa révolution bio. Le pays a interdit près de 70 pesticides, dont ceux produits par la firme américaine Monsanto. Le Salvador parie sur une agriculture locale faite du riz, du maïs, des haricots, des lentilles. Les agriculteurs sont soutenus par l'État pour réapprendre les méthodes traditionnelles de culture, loin des produits chimiques. "C'est vrai qu'on leur enseigne des méthodes très basiques, faciles, explique Santos Leonel Sibrian, ingénieur. Mais ils ne les connaissaient plus, parce qu'avec Monsanto, ils n'en avaient plus besoin".

Une conversion qui sera longue


Le gouvernement offre des semences biologiques aux agriculteurs afin de les aider dans leur transition. Mais cette nouvelle forme d'agriculture ne plait pas à tout le monde : certains producteurs continuent d'utiliser des produits Monsanto, qui donnent des produits plus lourds et qui se vendent plus cher. La transition du Salvador vers le bio sera peut-être plus longue que prévu.

Agriculture biologique : le Salvador entame sa transition
Agriculture biologique : le Salvador entame sa transition (FRANCEINFO)