Agriculture : 2016, année noire pour les céréaliers

Les fortes pluies du printemps et le faible ensoleillement du début de l'été ont eu des conséquences particulièrement néfastes pour la production de céréales. La récolte 2016 s'annonce comme la plus mauvaise depuis 40 ans.

France 2

Le gouvernement, par l'intermédiaire du ministre de l'Agriculture, a déjà prévu le lancement d'un plan d'aide à la rentrée pour soutenir les producteurs, touchés par des conditions climatiques très défavorables. Partout, au nord de la Loire, le constat est le même. Les importantes précipitations des mois de mai et juin, associées au manque de soleil sur la même période, ont à la fois retardé la croissance des céréales et favorisé l'apparition de maladies. La chaleur actuelle n'y changera rien, le mal est fait.

Une production en berne

Dans certaines exploitations, les rendements seront ainsi trois fois moins élevés que l'année dernière. La production de blé français, par exemple, devrait être la moins bonne depuis 13 ans avec seulement 30 millions de tonnes. La plupart des autres céréales sont également touchées.

Le JT
Les autres sujets du JT