Agriculteurs : ils quittent leurs terres

Cette année près d'un quart des agriculteurs a gagné à peine 350 euros par mois. Ils sont de plus en plus nombreux à céder leur exploitation pour changer de vie. Un virage professionnel soutenu par l'État, qui offre une aide à la reconversion.

FRANCE 2

Des exploitations qui ferment, des champs qui disparaissent. Face à la crise et à la baisse des revenus, de plus en plus d'agriculteurs changent de métier. C'est le cas de Dominique Pérrigault, 52 ans, ancien éleveur laitier. Sa famille vivait de l'agriculture depuis trois générations. Depuis quelques mois, il est agent de maintenant, pour une commune, et désormais il compte ses heures.

Quelques centaines d'euros par mois


Sur ses anciennes terres, les pâturages sont désormais exploités par un voisin. Mais les étables restent vides. "J'ai eu un pincement au cœur quand les animaux sont partis dans une autre exploitation", se souvient-il. Dans un coin, son tracteur est toujours là. L'agriculture, c'était sa passion, mais avec un revenu de quelques centaines d'euros par mois, il a décidé d'arrêter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes de Saint-Emilion, en Gironde, en juillet 2016.
Des vignes de Saint-Emilion, en Gironde, en juillet 2016. (GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR / AFP)