Cet article date de plus de sept ans.

L'emploi à domicile repart à la hausse grâce aux incitations fiscales

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
L'emploi à domicile repart à la hausse grâce aux incitations fiscales
L'emploi à domicile repart à la hausse grâce aux incitations fiscales L'emploi à domicile repart à la hausse grâce aux incitations fiscales (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

L'emploi à domicile repart à la hausse après trois années de baisse, sans doute l'effet de l'allégement des charges. Nounous ou femmes de ménage, les particuliers recrutent.

Un homme aux petits soins. Un employé à domicile, ce retraité de 95 ans en avait besoin, mais cela coûte cher. Enfin un peu moins depuis décembre 2015 : les cotisations sociales ont baissé de deux euros par heure effectuée. Pour son assistant à domicile, il économise ainsi 170 euros par mois : un soulagement. Une déduction de charges qui profite à tous les particuliers employeurs. Résultat : nounou, jardinier, femme de ménage : au premier trimestre 2016, l'emploi revient légèrement à la hausse avec +0,5% d'heures déclarées. Du jamais vu depuis quatre ans.

Rendre l’emploi légal plus attractif financièrement

Mention spéciale aux parents employeurs avec une hausse de 1,7% d'heures de garde d'enfants déclarées. Des bonnes nouvelles, mais qui ne riment pas forcément avec création d'emploi. "Il faut les relativiser parce qu'en réalité il y a du travail qui n'était pas déclaré et qui devient déclaré afin que ces heures-là donnent prise à la réduction de deux euros par heure", explique Véronique Davant, présidente du Syndicat des Particuliers Employeurs. C'était bien là l'objectif de cette mesure : rendre l’emploi légal plus attractif financièrement que le travail au noir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.