Ils ont choisi l'artisanat

En cette semaine de l'artisanat, France 2 y consacre toute la semaine une série de reportages.

FRANCE 2

Lundi 16 mars, coup d'envoi de la semaine de l'artisanat, un secteur qui emploie trois millions de personnes et 180 000 apprentis. Une équipe de France 2 s'est rendue à Mauguio (Hérault), où elle a rencontré un couple qui a tout lâché pour lancer leur entreprise dans le bâtiment, voilà 10 ans. Ils travaillent ensemble sur les chantiers, chaque jour, de 7 heures à 19 heures. Frédéric Gury a eu plusieurs métiers différents. Aujourd'hui artisan, il est vraiment épanoui : "Là, je m'éclate, carrément, je vous le dis (...) J'adore ça", confie-t-il au micro de France 2.

Une satisfaction

Valérie Gury a également connu le salariat. Elle aussi préfère sa nouvelle vie. "On démarre un chantier, on le voit abouti, du début jusqu'à la fin. Ça, c'est une satisfaction", raconte-t-elle. Pourtant, leurs revenus sont modestes. Après avoir payé les charges, il ne leur reste pour vivre que 1 800 à 2 000 euros. S'ils ont embauché jusqu'à quatre salariés, ils ont dû s'en séparer. "On fait attention à tout, on est obligé (...). On est sans arrêt en train de calculer", reconnaît Valérie Gury.  Et si les vacances sont rares et les semaines chargées, ils ne regrettent pas leur choix, garant de leur liberté.

Le JT
Les autres sujets du JT