Hôtesses de l'air : 70 ans de mythe

À l'époque, les femmes devaient répondre à des critères drastiques. Aujourd'hui, c'est toujours un métier qui fait rêver. Le point avec France 2.

France 2

Les hôtesses de l'air, un métier qui a toujours suscité des vocations. Il y a 70 ans, c'étaient les hommes : des serveurs qui assuraient le service dans les avions. Mais en 1946, tout change, une profession est née. Les critères de sélection d'Air France sont alors drastiques : 25 ans en moyenne, 1,60m, 55kg, célibataire, veuve ou divorcée. Ces critères n'ont plus cours aujourd'hui, mais leur belle allure alimente le mythe. Toujours tirées à quatre épingles, elles doivent incarner l'élégance : les uniformes sont dessinés par les grands couturiers.

Plus de femmes que d'hommes

Des hôtesses qui travaillent auprès des stewards. Leur mission va bien au-delà des plateaux-repas. Pour ces personnels navigants, priorité à la sécurité. Pas de vol sans démonstration pour les gilets de sauvetage. Elles gèrent aussi les évacuations en urgence.
Aujourd'hui, les hôtesses restent majoritaires par rapport aux stewards, des personnels navigants qui gagnent en moyenne 3 000 euros nets par mois.

Le JT
Les autres sujets du JT