Emploi : vers la fin des contrats aidés ?

La ministre du Travail a décidé de réduire de façon drastique le nombre de contrats aidés. Un système selon elle "inefficace et très coûteux".

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Contrat d'avenir, contrat d'insertion, les emplois aidés vont être revus par le gouvernement dès la rentrée. Pas d'annonce officielle d'une réforme, mais la question semble être à l'ordre du jour. La semaine dernière, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud était interpellée sur le sujet à l'Assemblée nationale. "Un : les contrats aidés sont extrêmement coûteux pour la nation, deux : ils ne sont pas efficaces dans la lutte contre le chômage, et trois : ils ne sont pas un tremplin pour l'insertion professionnelle", avait-elle déclaré.

Un dispositif coûteux

Ces contrats s'adressent à ceux qui rencontrent des difficultés d'accès à l'emploi, des jeunes pour la plupart, en manque d'expérience. Ce coup de pouce de l'État a son utilité sur le court terme, mais ne permet pas une insertion professionnelle durable comme le souligne la Cour des comptes. Le dispositif est pourtant onéreux. En 2017, 293 000 contrats ont coûté près de trois milliards d'euros. L'actuel exécutif s'est engagé à faire 20 milliards d'euros d'économies sur le budget. Il pourrait essayer d'en trouver une partie dans les emplois aidés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, le 10 juin 2017 à l\'Assemblée nationale. 
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, le 10 juin 2017 à l'Assemblée nationale.  (BERTRAND GUAY / AFP)