Emploi : l'entrée dans une profession bientôt facilitée pour les non-diplômés

Le ministre de l'Économie devrait présenter une nouvelle loi dans les prochaines semaines. Une équipe de France 2 fait le point.

FRANCE 2
Pouvoir travailler sans aucun diplôme, ce sera bientôt possible. Le ministre de l'Économie a annoncé vouloir faciliter l'entrée dans certains métiers. Lucie Porcher a ouvert son premier salon de coiffure il y a six ans. À l'époque, la jeune femme ne possédait ni CAP ni brevet professionnel, alors pour pouvoir ouvrir, elle a dû embaucher des salariés diplômés. Une solution précaire, car pendant leurs vacances, ou en cas d'arrêt maladie, elle était dans l'impossibilité d'ouvrir son salon. Pour résoudre son problème, Lucie Porcher a finalement passé ses diplômes.

Le service à domicile concerné

Assouplir l'accès à certains métiers, c'est une des pistes évoquées par Bercy. Dans certains cas, une qualification minimum pourrait ne plus être exigée. Dans la coiffure par exemple, un BEP est nécessaire pour pouvoir faire des tresses africaines, impossible de pratiquer cette technique sans diplôme. Pourtant, elle n'est pas enseignée dans la formation classique de coiffeuse. Pour les professionnels du secteur, le diplôme reste pourtant indispensable. Autre anomalie selon Bercy dans le service à domicile. Les professionnels doivent parfois posséder un local fixe alors que leur activité est itinérante.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, lors de la visite d\'un incubateur de start-ups, le 27 juillet 2015 à Paris.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, lors de la visite d'un incubateur de start-ups, le 27 juillet 2015 à Paris. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)