Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Les dispositifs de lutte contre le chômage sont peu efficaces, selon la Cour des comptes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pour Didier Migaud, premier président de la Cour, les employeurs se sont adaptés à la crise en diminuant les effectifs plutôt que le nombre d'heures travaillées, à l'inverse de ce qui s'est fait en Allemagne

La Cour des comptes dresse, ce mardi 22 janvier, un diagnostic sévère sur la politique de l'emploi en France. Il juge dans son rapport que le dispositif reste "largement inadapté à un contexte de chômage durablement élevé" et ne cible pas suffisamment ceux qui en ont le plus besoin.

Pour Didier Migaud, premier président de la Cour, les employeurs se sont adaptés à la crise en diminuant les effectifs plutôt que le nombre d'heures travaillées, à l'inverse de ce qui s'est fait en Allemagne. Et les plus précaires ont été les plus touchés. S'agissant des indemnités de l'assurance chômage, il déclare que "les instruments sont peu efficaces, de plus en plus coûteux et pas toujours adaptés à la réalité de la situation".

Le travail précaire reste un problème important pour Didier Migaud : "La France se distingue aussi par un recours de plus en plus important aux contrats dits précaires, les CDD et l'intérim, ce qui a conduit les entreprises à privilégier plutôt les suppressions d'emplois que les mesures de flexibilité."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.