Cet article date de plus de cinq ans.

Emploi : le gouvernement n'exclut pas une dégressivité des allocations chômage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Emploi : le gouvernement n'exclut pas une dégressivité des allocations chômage
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La ministre du Travail a annoncé la nouvelle. C'est une piste sur laquelle travaille le gouvernement. Une nouvelle qui provoque de nombreuses réactions.

Voir ses indemnités chômage diminuer avec le temps, telle est la piste évoquée par la ministre du Travail, Myriam El Khomri : "Si les partenaires sociaux n'arrivent pas à se mettre d'accord sur la nouvelle convention de l'assurance chômage, le gouvernement prendra ses responsabilités et évoquera toutes les pistes", a-t-elle assuré.

Une mesure qui fait débat

Actuellement, lorsqu'un salarié perd son emploi, il est indemnisé pendant deux ans pour les moins de 50 ans et trois ans pour les plus de 50 ans. Les allocations représentent 57% à 75% du salaire brut et ne varient pas. Revenir sur ce système passerait mal auprès des demandeurs d'emploi.

La dégressivité des allocations avait déjà été mise en place en 1992, puis abandonnée en 2001. Pour le patronat, cette mesure est utile économiquement. Les syndicats dénoncent un surplus de précarité. Syndicats et patronats doivent se mettre d'accord sur la réforme de l'assurance chômage dès ce mois-ci.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.